Error: Access Token is not valid or has expired. Feed will not update.
This error message is only visible to WordPress admins

There's an issue with the Instagram Access Token that you are using. Please obtain a new Access Token on the plugin's Settings page.
If you continue to have an issue with your Access Token then please see this FAQ for more information.

Charge mentale : comment alléger son esprit

par | Mai 11, 2017 | Organisation personnelle | 0 commentaires

La charge mentale est le poids psychologique des responsabilités qu’implique la gestion d’un foyer associé souvent au manque d’implication du conjoint dans celui-ci. J’ai appris cette expression ce matin grâce à la BD « Fallait demander » qui a beaucoup circulé sur FB.

La semaine dernière justement, je me faisais une réflexion rétrospective sur moi-même à propos de cela. Il y a quelques années, je me sentais constamment débordée alors qu’objectivement j’en faisais beaucoup moins qu’aujourd’hui. Je n’avais qu’un enfant et mon mari participait beaucoup plus (parce que j’étais débordée).

Je suis arrivée à la conclusion que ce qui me donnait le sentiment d’être débordée ce n’était pas de faire toutes ces choses mais de les avoir sur la conscience. A chaque fois que j’allais d’une pièce à l’autre, je ne voyais que les tâches en cours tout autour de moi et je me sentais obligée de les exécuter dans l’instant. Le vase était constamment plein. Mais alors, qu’est-ce qui fait la différence avec aujourd’hui ? Mon organisation n’était pas assez cadrée. 

Depuis, j’ai appris à m’organiser et à définir des cadres sous forme de routines pour toutes ces tâches. Chaque jour, je fais ce qu’il est prévu de faire, je sais d’avance le temps que ça me prendra puis une fois terminé je n’y pense plus. Mon cerveau est focalisé sur ces tâches le moment opportun puis il se libère.

Par exemple, le mardi est le jour où je nettoie la salle de bain, le reste de la semaine je ne pense pas au ménage chaque fois que je vais me laver les mains. Pour l’école, je vérifie ce qu’il y a à faire le dimanche soir (signatures, évaluations etc). Les RDV et évènements sont notés dans l’agenda plutôt que gardés dans un coin de la tête… Bref, je fais les choses dans un moment prédéfini et je n’ai plus à y penser le reste du temps.

Si je vois qu’un miroir a des traces de doigts, je peux les laisser car je sais que ce sera fait en temps voulu. Avoir une organisation me permet d’apprendre à canaliser mes pulsions de perfectionnisme.

Il y a aussi le fait que j’assume pleinement mon rôle de mère au foyer et que les responsabilités étant bien définies dans mon couple, les tâches ménagères ne sont jamais source de conflits pour nous. Je ne demande pas à mon mari de partager cette « charge mentale » et d’intervenir dans la gestion du foyer, tout comme je n’interviens pas dans son travail et ses finances (je ne sais même pas combien il gagne). Et puis, j’ai un mari très reconnaissant et généreux dans l’effort ! La plupart du temps, nos maris sont compatissants et volontaires, même si ils ne sont « que » des exécutants, ils ont eux aussi leurs charges mentales. Tout ce que je demande à ma famille, c’est d’être un minimum responsables et conscients de ce qu’ils salissent et dérangent.

Je ne dis pas que je ne me sens plus jamais débordée, mais ce que je constate c’est que lorsque cela arrive le plus souvent c’est que je me suis un peu relâché dans mon organisation et que j’en fais plus qu’il n’en faut. Parfois il peut y avoir aussi des évènements imprévus qui s’enchainent et dans ce cas je demande de l’aide et cela ne me pose pas de problème.

Pour résumer, ce que j’ai constaté dans mon expérience de mère au foyer, pour alléger ma charge mentale :

  • Je m’organise et j’accepte de ne pas en faire plus que ce que j’ai défini au préalable.
  • Je partage les responsabilités au sein de mon couple de manière claire et chacun assume sa part tout en étant un minimum souple et compréhensif.

Cet article n’a qu’un seul but: partager mon expérience en toute sincérité et vous donner quelques pistes de réflexions. N’hésitez pas à me faire un retour sur vos ressentis !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue ! J’ai 32 ans, je suis intégratrice web et maman depuis plus de 10 ans. Je partage ici mes conseils et astuces concernant l’univers du blogging et mon aspiration vers une vie à la fois plus simple et plus authentique !

Alexandra

Suivez-moi sur Instagram.

Pin It on Pinterest

Partager cet article :